Votre recherche : Derniers colloques

5 Colloques correspondent à votre recherche

  • 4èmes rencontres parlementaires sur le sport 
  • date : mardi 28 janvier 2014
  • présentation :

    La commission d'enquête sénatoriale sur l’efficacité de la lutte antidopage a fait le constat que la France conservait une politique antidopage de qualité mais rencontrait néanmoins des difficultés réelles, expliquant pourquoi la lutte a encore souvent un temps de retard sur le dopage. Pour avoir une longueur d'avance sur le dopage, la commission d'enquête a fait 60 propositions. Ces propositions sont désormais sur la table et il convient d’en discuter sereinement avant le vote d’une loi cadre sur le sport attendue pour le printemps 2014 au Parlement.

  • 8èmes rencontres sur les prisons 
  • date : mardi 17 décembre 2013
  • présentation : Chaque année depuis 2004, des rencontres parlementaires sur les prisons sont organisées. Ces rencontres proposent année après année une sensibilisation des acteurs concernés sur un sujet spécifique. De 400 à 500 personnes de la France entière y participent (personnels de l’administration pénitentiaire, juges, représentants d’associations, aumôniers de prisons, …). La création du groupe d’études sur les prisons et les conditions carcérales à l’Assemblée nationale est un des fruits de ces rencontres.

    Président de ce groupe d’études (63 députés membres), je souhaite poursuivre cette démarche de rencontre et de dialogue entre la représentation nationale et les acteurs du secteur pénitentiaire.

    .

    Joaquim PUEYO

    Député de l’Orne

  • L'espace, des services quotidiens et des retombées méconnues 
  • date : mardi 3 décembre 2013
  • présentation :

    L’industrie spatiale française compte près de 12 000 emplois hautement qualifiés et faiblement délocalisables ; son chiffre d’affaires, de près de 5 milliards d’euros annuels, est réalisé pour les deux tiers sur les marchés commerciaux et export. Ses retombées socio-économiques sont importantes avec de très gros effets de levier induits : ainsi, 1 euro investi dans les télécommunications spatiales génère 27 euros de chiffres d’affaires global, 1 euro dans l’observation de la terre induit 8 euros de chiffres d’affaires connexes.

    Paradoxalement, la France, pays promoteur et lanceur d’Ariane, ne bénéficie pas d’une « culture spatiale ».Qui sait pour exemple que 500 000 hectares de terres cultivées en France (soit l’équivalent du département des Bouches-du-Rhône) le sont grâce à un pilotage spatial ? Qui sait qu’un million d’habitants de zones enclavées sont couverts en France et en Europe par Eutelsat, permettant entre autres leur désenclavement internet ?

    Co-rapporteurs pour l’Office parlementaire des choix scientifiques et technologiques (OPECST) sur les enjeux et perspectives de la politique spatiale européenne, nous souhaitons souligner que l’espace n’est pas seulement d’un intérêt commercial ou stratégique majeur pour la France : il imprègne le quotidien de tous les Français, sans qu’ils le sachent.

  • 7èmes Rencontres nationales sur l’Usufruit Locatif Social 
  • date : mercredi 6 novembre 2013
  • Président(s) :
  • présentation :

    Emmanuel CHARLET, directeur associé de Fidexi

    Muriel DUNOYER,directrice du développement et membre du directoire de VIVALIB,

    Arnaud JAFFRAIN, président d’I-Plus

    Alain LAURIER, président de Perl,

    vous invitent à retenir la date des prochaines

    RENCONTRES NATIONALES DE L’USUFRUIT LOCATIF SOCIAL

    LE MERCREDI 6 NOVEMBRE 2013, de 9h à 13h

    Amphithéâtre de la Fédération Française du Bâtiment - 7/9 rue La Pérouse, 75016 PARIS

  • Le Grand Paris des Transports, ce qui va changer, ce qu'il reste à faire 
  • date : jeudi 17 octobre 2013
  • Président(s) : Yves ALBARELLO  Alexis BACHELAY 
  • présentation :

    Le Premier ministre a présenté les principes et le calendrier du "Nouveau Grand Paris" le 6 mars dernier. Cette nouvelle feuille de route doit permettre à l’Ile-de-France, qui représente 30% de la richesse nationale, d’atteindre le sommet des grandes métropoles mondiales sur le plan économique, de l’attractivité mais aussi de la solidarité.
    L’amélioration du service offert au voyageur, la modernisation et l’extension du réseau de transport existant sont autant d’avancées irrévocables de ce grand projet. Elles seront mises en œuvre avant 2020. Il reste cependant à en approfondir certains éléments.

    Le financement d’une liaison directe entre Paris et ses aéroports reste pendant. Compte tenu des contraintes budgétaires publiques, quel montage financier pourrait-il être envisagé pour sa mise en oeuvre ? Quelles en seraient les garanties nécessaires ? Un nouveau calendrier d’éxécution pourrait-il être alors proposé ?

    Co-rapporteurs de la mission de contrôle parlementaire sur la mise en application de la loi sur le Grand Paris, il nous semble opportun d’aborder publiquement ce débat. C’est pourquoi nous présiderons le jeudi 17 octobre prochain les 1ères Assises parlementaires sur le Grand Paris.

close

Favoris Accès pro.